Donald Trump relance les hostilités sur les smartphones et PC importés de Chine

Les États-Unis et la Chine s’affrontent dans une guerre économique. Le président américain menace cette fois-ci de taxer de 10 % certains produits arrivant sur son territoire, dont les smartphones et les ordinateurs.

La rixe entre les États-Unis et la Chine n’est peut-être pas près de s’arrêter… Alors que les tensions s’apaisaient — l’embargo contre Huawei commençant même à s’assouplir — Donald Trump, président américain, en remet une couche en annonçant l’arrivée prochaine d’une taxe de 10 % sur certains produits chinois, dont les smartphones et ordinateurs.

C’est sur Twitter que le chef d’État a déclaré son intention, déplorant de nouvelles négociations demandées par la Chine pour un traité commercial qui était, selon lui, réglé depuis trois mois.

« Make our taxes great again »

Le président des États-Unis n’a pas souvent son smartphone dans sa poche, mais plutôt dans sa main, se servant de Twitter comme un outil de communication inédit dans l’histoire des occupants de la Maison Blanche.

C’est donc jeudi dernier que Donald Trump a déploré sur le réseau social les conditions de reprise des négociations d’un traité commercial sino-américain. L’Empire du Milieu n’aurait pas respecté ses directives comme acheter des produits issus de l’agriculture américaine ou encore de stopper la vente de Fentanyl, un antidouleur utilisé également par les narcotrafiquants.

Comme le relaye Les Numériques, le chef d’État a annoncé une taxe de 10 % sur les 300 milliards de dollars de biens et matériaux chinois qui entrent sur le territoire américain. Une mesure qui va toucher différents produits dont, entre autres, les smartphones et les ordinateurs. Cette politique de taxation devrait prendre effet le 1er septembre prochain.

De nombreuses firmes seront impactées, dont Huawei si l’embargo se lève définitivement, Lenovo, Xiaomi, etc.. Mais la Chine ne veut pas se laisser faire : son ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a déploré cette taxe qui n’est « en aucune façon une manière constructive de résoudre les frictions économiques et commerciales », espérant même une suppression de celle-ci pour ne pas engendrer de « représailles ».

Les tensions sont toujours de mise entre le pays de l’Oncle Sam et l’Empire du Milieu. À voir comment cela peut impacter le marché de l’électronique que ce soit aux États-Unis et en Chine, mais aussi dans le monde entier.

Pourquoi la géopolitique vous aidera à mieux comprendre la technologie

Les Numériques

No votes yet.
Please wait...

Voir la source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *