Galaxy Fold : une combinaison de smartphone et tablette !

C’est au cours du salon Galaxy Unpacked 2019 à San Francisco que Samsung a fait savoir au public le lancement prochain de son nouveau smartphone pliable : le Galaxy Fold. La particularité de celui-ci est qu’il est pliable. Plus précisément, le nouveau gadget embarque un double écran qui se plie en 2. C’est une combinaison de smartphone et de tablette. Le produit a l’apparence d’un ordinateur portable, mais la seule différence c’est que les écrans sont tous les 2 actifs. Samsung affirme que le smartphone pliable Galaxy Fold fait partie d’« une nouvelle catégorie de mobile ».

Des avancées sur le côté matériel ?

Le smartphone pliableGalaxy Fold d’environ 200 grammes s’ouvre en orientation portrait, avec un intérieur recouvert d’un film qui lui donne un aspect photopaper. Il est composé d’un polymère protecteur composé d’une fenêtre de couverture, d’un film absorbant les chocs et d’un polariseur 45 % plus fin, avec une couche flexible et un fond de panier. Selon Samsung, le développement de cette technologie, baptisée Infinity Flex Display, a pris sept ans.

Grâce à un adhésif très résistant et un système de charnière « sophistiqué » avec engrenages imbriqués, l’écran principal du Fold 7,3 pouces AMOLED peut subir « des centaines de milliers de flexions » sans que cela ne reflète des dommages sur le smartphone pliable. L’écran de couverture HD + Super AMOLED est de 4,6 pouces. Il met les applications à portée de main lorsque l’appareil se plie en deux.

Le Fold contient un haut-parleur réglé par AKG Acoustics et un capteur d’empreintes digitales à montage latéral. Il est disponible en quatre couleurs : noir, argent, vert et bleu. Vous pouvez également personnaliser la couleur de la charnière si vous le souhaitez.

Ce smartphone pliable de Samsung est disponible dans les versions LTE et 5 G. Sa sortie officielle est prévue le 26 avril prochain.

Focus sur les caméras et le processeur

Le Galaxy Fold possède une configuration de caméra à six capteurs comprenant un module à trois capteurs à l’arrière et deux caméras orientées vers l’avant.

Sur la couverture, il y a un appareil photo selfie de 10 mégapixels avec une ouverture f/2,2. Et autour du bac, il y a un capteur ultra-large de 16 mégapixels ; un capteur grand-angle de 12 mégapixels à ouverture variable, à mise au point automatique et à stabilisation optique de l’image. Il faut également noter la présence d’un capteur téléobjectif de 12 mégapixels avec autofocus à détection de phase, stabilisation optique de l’image, disposant d’une ouverture f/2.4 et un zoom optique 2x.

La caméra frontale double du smartphone pliable comprend un capteur de 10 mégapixels avec une ouverture f/2,2 et un capteur de profondeur RVB de 8 mégapixels avec une ouverture f/1,9. En plus, le Fold possède 12 Go de RAM LPDDR4x, 512 Go de mémoire intégrée et un Universal Flash Storage 3.0 (eUFS). Et il y a deux batteries sur chaque côté du corps bifurqué du Fold, qui totalisent une capacité de 4 275 mAh à 4 380 mAh. Elles sont compatibles avec les normes de charge sans fil PMA et WPC, ainsi que les technologies de charge rapide Samsung Quick Charge 2.0 et AFC. Pour ce qui est du système sur puce, il a été annoncé sur scène que le Fold comportera un processeur 64 bits de 7 nanomètres.

Qu’en est-il du logiciel ?

À l’instar de la Galaxy S10, le Galaxy Fold exécute une interface utilisateur. C’est une superposition repensée de Samsung sur Android Pie, qui a récemment commencé à être déployée sur les téléphones des séries Galaxy note, et notamment sur le smartphone pliable.

Outre les modifications de polices et les boutons de navigation redessinés, l’interface utilisateur est beaucoup plus intuitive que les versions précédentes, sans parler de sa réactivité. La partie supérieure de l’écran est réservée au contenu visualisable, tandis que la partie inférieure est consacrée aux interactions. Les blocs de mise au point indiquent clairement quels éléments sont interactifs, tandis que les fenêtres contextuelles, qui apparaissaient auparavant au milieu de l’écran, s’affichent maintenant au bas pour les rendre plus faciles à atteindre.

Quelles nouveautés pour les applications ?

Samsung a déclaré avoir travaillé avec Google pour optimiser Android sur l’écran du smartphone pliable. Et pour renforcer la prise en charge logicielle initiale pour le facteur de forme, le concepteur a mis à disposition un émulateur permettant aux développeurs de tester des éléments tels que la manière dont les applications changent lorsqu’elles passent d’un état « plié » à un état « déplié ». Il travaille également en étroite collaboration avec un groupe de partenaires sélectionnés, parmi lesquels Flipboard, Microsoft Office et YouTube, pour créer des expériences sur mesure pour le Galaxy Fold.

Déplié, le Galaxy Fold se comporte comme une tablette, avec des fonctionnalités multitâches. En effet, la fenêtre multiactive permet à l’utilisateur d’exécuter jusqu’à trois applications simultanément, et la continuité des applications, qui transforme de manière transparente les applications d’un affichage plus petit à un affichage plus grand.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *