Quels sont les meilleurs smartphones antichocs en 2019 ?

Que vous soyez un professionnel qui travaille en extérieur, un sportif ou juste très maladroit, les téléphones classiques se révèlent souvent trop fragiles. La meilleur solution reste d’investir dans un smartphone antichoc, durci, ou « outdoor », capable de résister à tout ou presque. Voici les meilleurs.

Vous êtes adepte de sport extrême ? Travaillez en plein air ? Ou encore êtes d’une rare maladresse ? Votre smartphone a donc beaucoup de risque de connaître un tragique accident. La majorité des smartphones haut de gamme sont certifiés IP68, ce qui signifie qu’ils sont étanches, mais cela ne protège pas des chutes, surtout avec un produit en verre.

Adjoindre une coque de protection peut être une solution, mais elle restera imparfaite. Les smartphones durcis sont protégés par des renforts internes en métal et externe en caoutchouc. Si parfois les constructeurs semblent en faire trop, vous ne penserez plus la même chose une fois que votre smartphone s’écrasera au sol.

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs smartphones résistants aux chocs, et plus généralement pensés pour une utilisation « outdoor ».

Crosscall Trekker-X4 : notre recommandation

Sûrement, le smartphone durci le plus réussi au niveau du look. Il évite de se faire remarquer, les protections et renforts en caoutchouc sont bien là, mais discrètement. Il n’en reste pas moins imposant avec 250 g sur la balance et des dimensions de 162,6 x 82 x 12,85 mm.

La fiche technique est de bon niveau avec un Snapdragon 660, 4 Go de RAM, un GPU Adreno 512, la 4G, le NFC et un bel écran de 5,5 pouces IPS en Full HD. Ce dernier est protégé par du Gorilla Glass 5. Les performances sont celles d’un bon milieu de gamme et devraient suffir à la majorité des usages. La caméra de 12Mp est un de ses points forts. Efficace en journée, moins en soirée, le Trekker X-4 est surtout pensé pour faire office d’action cam.

Toute une série d’accessoires permet de l’accrocher à soi, un casque ou un guidon de vélo pour photographier ou filmer en 4K 60fps et en grand-angle (170°), pour immortaliser vos prouesses en VTT, en jet ski ou en escalade. Pensé pour l’aventure, il est certifié IP68, MIL-STD 810 G et résiste entre autres à une chute de deux mètres et une immersion de 60 min à deux mètres de profondeur.

Sa batterie de 4 400 mAh lui permet de tenir une bonne vingtaine d’heures en usage mixte, au-dessus de la moyenne. C’est simplement le smartphone durci le plus performant… avec une fonction action cam aussi étonnante qu’efficace en bonus

Pourquoi choisir le Crosscall Trekker-X4

  • Ses performances
  • L’action-cam
  • Le meilleur look… pour un smartphone antichoc

CAT S61 : L’alternative pour les pros

Avec son look digne des smartphones des années 2010, ses gros boutons physiques, le CAT S61 a pourtant son charme. Caterpillar a fait en sorte de rendre les protections très discrètes, ce qui ne l’empêche pas d’afficher des dimensions de 150 x 76 x 13 mm pour 250 g. La machine est bâtie autour d’un Snapdragon 630, un GPU Adreno 508, la 4G, le NFC, le Bluetooth, et un écran IPS de 5,2 pouces Full HD protégé par du Gorilla Glass 5. Les performances brutes sont inférieures à celles du Trekker X-4, mais à l’usage vous ne remarquerez pas de grosses différences.

Notez que l’écran est honnête, mais manque de luminosité. L’APN de 16 mégapixels fait le job en journée, de belles couleurs, mais des détails un peu trop lissés. De nuit, mieux vaut passer votre chemin tellement le bruit numérique est présent. La vidéo est juste honorable, filmer en 4K en 30 images/s est possible, mais l’appareil a du mal à gérer la luminosité. Avec sa batterie 4 500 mAh, il tient entre 18 et 20 heures en usage mixte.

Caterpillar oblige, le constructeur a ajouté des fonctions à destination des professionnels, très pratiques sur des chantiers. On trouve ainsi une caméra thermique, un télémètre laser pour prendre des mesures et un capteur de qualité de l’air. Niveau résistance, il est IP68 et IP69K, MIL-STD 810 G. Il résiste à une chute de 1,8 mètre (sur du béton), aux températures extrêmes, de -25 à 55°C et aux vibrations importantes.

Pourquoi choisir le CAT S61

  • Résistance aux hautes pressions (IP69K)
  • Caméra thermique, télémètre laser
  • Résistance aux températures extrêmes

CAT S41 : le rapport qualité/prix

Le design de ce Cat S41 est soigné, avec des protections le plus discrètes possible. C’est assez réussi, pourtant les dimensions de 152 x 75 x 12,9 mm et le poids de 218 g en font un produit aussi imposant et lourd que ses deux concurrents ci-dessus, alors que l’écran est plus petit, 5 pouces (IPS en 1920 x 1080 pixels et recouvert de Gorilla Glass 5). Le Cat S41 est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 617, épaulé par 3 Go de RAM. Il est complet en proposant aussi bien le NFC, la 4G, le Bluetooth que le Wifi.

Android est fluide, tout comme les applis, mais des ralentissements apparaissent si vous abusez du multitâche ou des apps gourmandes en ressources. Le Cat S41 n’a pas autant de coffre que le Trekker-X4 et le Cat S61, mais si vous n’avez pas un usage intensif du mobile, il devrait vous satisfaire. L’appareil photo de 13 mégapixels est correct en pleine journée, même s’il a un peu trop tendance à lisser les détails. De nuit, oubliez tout espoir d’un cliché honnête.

L’autonomie est excellente, avec plus de 22 heures en usage mixte. La batterie de 5 000 mAh fait parfaitement son office. Il est certifié IP68, MIL-STD 810G, résistant entre autres à une chute de 1,8 mètre sur du béton et une immersion jusqu’à 2 mètres.

Pourquoi choisir le CAT S41

  • Prix (toutes proportions gardées)
  • Autonomie
  • Fonction recharge inversée par USB

FAQ

Que signifient les certifications IP69K et MIL STD 810G ?

La certification IP indique le niveau de protection de l’appareil aux poussières et à l’eau et n’a donc rien à voir avec le niveau de solidité. L’indice comprend deux chiffres, le premier pour la poussière, le second pour l’eau. IP69K est une extension de l’IP69 qui ajoute principalement des tests à haute pression. Pour en savoir sur plus sur la certification IP, vous pouvez consulter notre guide d’achat des smartphones étanches.

La norme MIL-STD est un standard militaire utilisé pour évaluer le matériel utilisé par l’armée américaine. Elle assure une forte résistance aux conditions extrêmes. Elle se compose d’une vingtaine de tests en laboratoire  qui simulent l’usage en altitude ou aux températures extrêmes, la résistance aux chutes et même les chocs balistiques sans oublier bien évidemment l’eau ou les vibrations. Il faut savoir qu’aucun smartphone n’a subi la totalité des tests, souvent ils se limitent à ceux concernant les chutes et la température.

Quels sont les concessions d’un smartphone durci ?

Ils souffrent souvent d’un design imposant, qui est la conséquence des épaisses protections en caoutchouc qui habillent le mobile. Oubliez les configurations surpuissantes et les écrans OLED 2K. Les produits durcis sont au mieux doté d’un Snapdragon 660 (et souvent moins) et profiter d’un écran Full HD est déjà très bien. Pour avoir un smartphone résistant, il faut faire des concessions. À configuration égale, ils sont aussi souvent bien plus chers.

Quelles sont les marques de référence ?

Le marché des smartphones antichocs est assez restreint. Les deux marques les plus populaires sont CAT (Caterpillar) et le Français Crosscall, et ce sont généralement les plus recommandables. On trouve également des références chez certains fabricants chinois plus confidentiels. Des marques plus traditionnelles ont également tenté l’aventure, comme Samsung ou Motorola, avec un succès variable.

No votes yet.
Please wait...

Voir la source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *