Xiaomi Mi 9T vs Xiaomi Mi 9 SE : lequel est le meilleur smartphone ? – Comparatif

Peu de temps après avoir commercialisé le Mi 9 SE, Xiaomi revient avec un nouveau smartphone destiné au marché du milieu de gamme français : le Xiaomi Mi 9T. Contrairement à la version allégée du Mi 9, ce nouveau modèle n’est pas un simple dérivé du flagship actuel, mais bel et bien une modèle à part entière, par ailleurs baptisée Redmi K20 en Asie. Sur bien des aspects, les deux smartphones chinois (SE et T) sont différents. Toutefois, ils se positionnent tous deux sur la même tranche tarifaire, à une vingtaine d’euros près. Notre comparatif détaillé est donc là pour vous aider à les départager et, par la même occasion, découvrir lequel des deux obtiendra la palme du meilleur smartphone.

Nous allons mettre les choses au clair d’entrée de jeu : le Redmi K20 et le Xiaomi Mi 9T sont exactement les mêmes smartphones. La seule différence vient du nom utilisé en fonction de la localisation géographique, où le premier concerne évidemment le territoire asiatique, tandis que le second a été adapté pour le marché français — une manœuvre qui a pour simple but de le rendre plus facilement reconnaissable pour le grand public. Bien que l’effort soit louable, on constate néanmoins plus de confusion dans le catalogue du constructeur chinois, d’autant plus que cette nouvelle itération est proposée quasiment au même prix que le Xiaomi Mi 9 SE sorti quelque temps avant.

Une question se pose : quel est le meilleur smartphone entre un Xiaomi Mi 9T et un Xiaomi Mi 9 SE ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Xiaomi Mi 9T Xiaomi Mi 9 SE
Version de l’OS Android 9.0 Android 9.0
Interface constructeur MIUI MIUI
Taille d’écran 6.39 pouces 5.97 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 403 ppp 432 ppp
Technologie AMOLED Super Amoled
SoC Snapdragon 730 Snapdragon 712
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 618 Adreno 616
Mémoire vive (RAM) 6 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 128 Go 64 Go, 128 Go
MicroSD Non Non
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 MP
Capteur 2 : 13 MP
Capteur 3 : 8 MP
Capteur 1 : 48 MP
Capteur 2 : 13 MP
Capteur 3 : 8 MP
Appareil photo (frontal) 20 MP 20 MP
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 + ADP + aptX + LE 5.0 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d’empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3900 mAh 3070 mAh
Dimensions 74.3 x 156.7 x 8.8mm 70.5 x 147.5 x 7.5mm
Poids 191 grammes 155 grammes
Couleurs Noir, Bleu, Rouge Gris, Bleu, Violet
Prix 349€ 278€
Fiche produit
| Test
Fiche produit
| Test

Design : l’originalité a du bon

Comme dit précédemment, le Xiaomi Mi 9T n’est pas un dérivé du Xiaomi Mi 9, mais un smartphone commercialisé sous la marque Redmi en Chine. De ce fait, le design est bien différent même s’il emprunte le nom du flagship en France. Il se démarque notamment par un look totalement borderless, avec des bordures très fines autour de l’écran, où aucune bulle ni encoche ne vient obstruer la vue. Par ailleurs, si le constructeur chinois travaille d’ores et déjà sur des caméras à disposer sous l’écran, ce n’est pas avec ce tour de magie que Xiaomi a réussi cette prouesse. Non, il a simplement intégré une caméra pop-up à ouverture mécanique sur la tranche supérieure de l’appareil.

En retournant le téléphone, on peut dire que Xiaomi ose l’originalité avec des reflets pour le moins tape-à-l’œil, un peu dans la veine de ce que l’on retrouve sur le Honor View 20, par exemple. Qu’on aime ou qu’on déteste, le design du Xiaomi Mi 9T ne laissera clairement pas indifférent. De plus, son module photo positionné au centre lui permet d’être stable lorsqu’il est posé sur une table.



En tant que véritable héritier du fleuron chinois, le Xiaomi Mi 9 SE reprend quant à lui trait pour trait le design du Mi 9. Les éléments sont d’ailleurs placés minutieusement à l’identique pour créer une parfaite illusion : les boutons volume et power sur la tranche droite, l’encoche en forme de goutte d’eau ou encore le dos en verre uni. Toutefois, des différences subsistent, notamment avec le bouton dédié à l’assistant qui a disparu de la tranche gauche et avec un gabarit réduit grâce à la taille d’écran qui passe à 5,99 pouces (contre 6,39 pouces sur le Mi 9). Si le design est d’ores et déjà connu de tous, il est bien maîtrisé.

Bref, Xiaomi a préféré ne pas prendre de risque avec cette version allégée et c’est bien dommage. Le module triple capteur apposé à la verticale en haut à gauche provoque d’ailleurs toujours la même instabilité lorsque le smartphone est posé sur une table.



L’originalité du design est toujours quelque chose à prendre en compte. Cela peut être mal fait, certes, mais ce n’est définitivement pas le cas du Xiaomi Mi 9T qui se distingue clairement dans ce domaine. Le Xiaomi Mi 9 SE reste joli et agréable en main grâce à sa compacité, mais on regrette le manque de prise de risque.

Écran : sans encoche, l’utilisation est plus folle

Avec son Xiaomi Mi 9T, le constructeur chinois a souhaité intégrer une dalle AMOLED de 6,39 pouces affichant une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels — ce qui doit d’ailleurs être le seul point commun avec le Xiaomi Mi 9. À l’instar du flagship donc, la technologie OLED est là pour proposer un contraste infini, la luminosité maximale est excellente pour consulter le smartphone en plein soleil et les angles de visions sont aussi très bons. Le seul reproche que l’on peut faire à cet écran vient de la température des couleurs, celle-ci qui a tendance à tirer un peu trop vers le bleu par défaut. Nous vous conseillons alors de choisir l’option « chaud » dans les paramètres du téléphone pour obtenir un affichage plus agréable au quotidien.

De même, le Xiaomi Mi 9 SE embarque également un écran AMOLED affichant une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels, mais ici avec une diagonale d’écran ne dépassant pas les 6 pouces. Hormis le fait que la dalle soit légèrement plus petite, la qualité d’écran est quasi similaire avec le Xiaomi Mi 9T et le Xiaomi Mi 9 tout court. En revanche, notre sonde a détecté un léger manque de luminosité lors de notre test, ce qui rend le smartphone difficilement consultable lors des journées les plus ensoleillées.


Voir la technologie AMOLED briller sur des smartphones de cette tranche tarifaire est toujours un plaisir. Cependant, le Xiaomi Mi 9 SE possède deux détails qui peuvent être rédhibitoires. Le manque de luminosité d’une part, et l’encoche d’autre part — uniquement pour les allergiques au notch.

Logiciel : MIUI, avec ses avantages et ses inconvénients

En suivant l’actualité sur FrAndroid, vous êtes censé savoir que MIUI est la célèbre interface installée sur tous les smartphones du constructeur chinois. Basée sur Android 9.0 Pie, elle apporte évidemment de nombreuses nouveautés, notamment la navigation par geste. Elle a d’ailleurs la particularité de s’inspirer d’iOS, en partie à cause l’absence du tiroir d’application — ce qui induit d’avoir toutes les icônes sur le bureau. Toutefois, notez que les développeurs travaillent actuellement sur son implantation pour la prochaine mise à jour majeure de l’OS.

Si cela peut représenter une bonne transition pour les (anciens) possesseurs d’iPhone, l’adaptation est néanmoins plutôt rapide, même pour un habitué d’Android. Ceci étant dit, c’est avant tout une interface complète avec de nombreuses possibilités de personnalisation (affichage des notifications, modification des boutons de navigation, thème sombre, etc.) qui permet aux plus bidouilleurs de ne pas être cantonnés aux choix constructeur.

Que ce soit le Xiaomi Mi 9T ou le Xiaomi Mi 9 SE, l’expérience utilisateur est donc identique. Tous deux proposent d’ailleurs un capteur d’empreintes sous l’écran efficace et une reconnaissance faciale 2D pas toujours ultra sécurisée. En revanche, un léger point noir est à noter pour le Xiaomi Mi 9T qui met un certain temps avant de se déverrouiller, pour cause le mécanisme de la caméra pop-up qui doit à chaque fois se déployer.

Notez d’ailleurs qu’ils sont compatibles avec le codec Widevine au niveau L1, qui leur permet donc de lire en HD des vidéos sur Netflix, Molotov ou myCanal.




À ce jour, l’interface n’est clairement pas parfaite, mais reste agréable à utiliser au quotidien sur les deux smartphones chinois. On reste tout de même dans l’attente d’une refonte majeure, comme se fût le cas avec Samsung et son interface One UI.

Performances : le nouveau TUEUR du milieu de gamme

Si le « K » du Redmi K20 signifie « Killer » pour l’Asie, le « T » du Xiaomi Mi 9T peut très bien désigner sa traduction exacte en France : « Tueur ». En effet, avec son Snapdragon 730 épaulé par 6 Go de mémoire vive, le nouveau smartphone chinois est largement au-dessus des performances de la concurrence sur le même segment, mais aussi de son opposant pour ce versus. Pour faire simple, sa puissance se situe entre la puce Kirin 970 du Huawei P20 Pro et l’Exynos 9810 du Samsung Galaxy Note 9, soit des flagships datant de l’année dernière seulement. Une excellente performance pour un smartphone milieu de gamme vendu à ce prix, donc.

En revanche, le Xiaomi Mi 9 SE n’est pas aussi impressionnant que son adversaire, même si ses performances restent honorables comparées à la concurrence. Son Snapdragon 712 et ses 6 Go de mémoire vive permettent de profiter d’une expérience parfaitement fluide et de faire tourner quelques jeux 3D du Play Store dans des conditions acceptables, et c’est déjà très bien.

 Xiaomi Mi 9 SEXiaomi Mi 9T
SoCSnapdragon 712Snapdragon 730
AnTuTu 7.x179 116210 317

En étant quasiment au niveau des performances des flagships de l’année précédente, le Xiaomi Mi 9T réussit une belle démonstration de puissance pour un smartphone milieu de gamme. Un peu en retrait, le Xiaomi Mi 9 SE ne déçoit pas comparé à la concurrence, mais on peut regretter les 20 euros supplémentaires pour un smartphone légèrement moins boosté.

Photo : « choose poorly or choose wisely »

La partie photo est le point faible du Xiaomi Mi 9T. S’il apporte une polyvalence appréciée avec son module triple capteur photo de 48 + 13 + 8 mégapixels (macro, grand-angle, mode portrait, etc.), la qualité n’est clairement pas au niveau de la concurrence, surtout en face d’un Pixel 3a. Cela est malheureusement dû à un choix regrettable. Toujours de 48 mégapixels avec la technologie de pixel binning, le capteur principal est ici un modèle milieu de gamme de capteur de Sony, l’IMX582, différent de celui que l’on retrouve sur le Xiaomi Mi 9 ou encore le Honor View 20. Le résultat reste correct lorsque les conditions sont réunies, mais plus la lumière tend à baisser, plus l’appareil tend à rendre une bouillie de pixels qui n’est pas agréable à regarder. Un seul mot : dommage.

Au contraire, le Xiaomi Mi 9 SE s’exprime bien mieux en photo que le nouvel arrivant sur le marché. Il propose la même configuration de 48 + 13 + 8 mégapixels que le Mi 9T — donc la même polyvalence — , mais avec un capteur principal plus performant. En effet, Xiaomi a cette fois-ci fait le bon choix du capteur Sony IMX586, celui qui équipe également le fleuron chinois. De jour, les couleurs sont excellentes, quoiqu’un peu plus vives que le naturel, et les clichés ne manquent clairement pas de précision. À la nuit tombée, le bruit est beaucoup moins présent que son adversaire et les photos perdent un peu de netteté, mais le résultat final reste exploitable dans la majorité des cas. Le petit détail qui dérange vient notamment de son traitement d’image relativement long (parfois une bonne seconde).

Avec le Xiaomi Mi 9T, le constructeur chinois a préféré sacrifier un peu la qualité de la photo au profit de la puissance. Un choix discutable, mais tout à fait acceptable sur cette tranche tarifaire. Cela permet au Xiaomi Mi 9 SE d’être meilleur dans au moins un domaine.

Batterie : une différence de 960 mAh

Après avoir brillé au niveau du design, de l’écran ou de performances, le Xiaomi Mi 9T peut également se vanter d’être un véritable monstre d’autonomie. En effet, il s’équipe d’une batterie de 4 000 mAh qui lui confère une endurance incroyable au quotidien. Dans les faits, il peut tenir facilement pendant 50 heures, soit deux jours consécutifs, avec un temps total de 7h10 avec l’écran allumé. Pour exemple, une heure de visionnage sur YouTube ne lui fait perdre que 5%, un score plus qu’honorable. Quant à la recharge, son chargeur de 18 W lui permet de passer de 0 à 100% en 2 heures environ.

Par contre, le Xiaomi Mi 9 SE n’est pas un bon exemple de smartphone catégorisé comme autonome. Sa petite batterie de 3 040 mAh ne fait pas de miracles, à part celui de tenir au moins une journée. Cependant, il faut tout de même préciser qu’il tient bien la charge en mode veille. Pour récupérer rapidement de la batterie au besoin, il faudra néanmoins compter sur son système de charge rapide efficace qui lui permet de récupérer grosso modo plus de 50% en 30 minutes seulement.

Bien que le Xiaomi Mi 9T embarque un SoC plus gourmand que le Xiaomi Mi 9 SE, il le compense largement avec ses 960 mAh supplémentaires, et de loin.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Si vous avez lu chaque ligne de ce versus, le vainqueur paraît évident, non ? Le Xiaomi Mi 9T arrive telle une bombe sur le marché du milieu de gamme en faisant même de l’ombre aux autres membres de sa famille. Son design original, son écran AMOLED et totalement borderless, ses performances dignes des smartphones haut de gamme de 2018 ou encore son autonomie monstrueuse, ce sont autant d’éléments qui méritent l’investissement de 349 euros. La seule raison qui pousserait à revoir son budget à la hausse pour le Xiaomi Mi 9 SE serait d’obtenir une meilleure qualité photo… Euh, en fait non. Achetez un Google Pixel 3a à ce moment là.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Mi 9T est disponible à 349 euros pour le modèle 64 Go et à 389 euros pour le modèle 128 Go.

Le Xiaomi MI 9 SE est quant à lui proposé à 369 euros pour le modèle 64 Go et à 399 euros pour le modèle 128 Go.

No votes yet.
Please wait...

Voir la source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *